Decouverte Vietnam

Les rizières en terrasse du Nord du Vietnam

Les rizières en terrasse font le bonheur des touristes et des photographes. Ceux qui ont posé leur pied, ne serait-ce qu’une seule fois, dans les régions montagneuses du Nord du Vietnam, gardent à jamais gravés dans leurs mémoires ces champs ondulant au milieu de vallées ou sur le flanc des montagnes. Ces beaux paysages sont caractéristiques d’une culture ancestrale préservée par les minorités ethniques de la région.

Caractéristique d’une culture ancestrale

L’histoire des rizières en terrasse est étroitement liée à celle des ethnies minoritaires qui peuplent les régions montagneuses du Nord du Vietnam. Chacune a trouvé sa propre façon de travailler la terre, sa propre agriculture, en fait.

Les rizières en terrasse, ou plus exactement « rizières en gradins », sont l’une de ces géniales adaptations. Gradins parce que chaque rizière se décline en plusieurs niveaux, chaque niveau étant un petit champ. Plus il y a de niveaux, plus le propriétaire force l’admiration pour sa performance agricole. Il choisit des flancs de colline ou de montagne nantis de terres fertiles pour en faire de petits champs plus ou moins plats, qui se succèdent sur des niveaux différents.

Après le défrichage, vient l’irrigation. Ce sont les hommes qui s’occupent de creuser des canaux d’irrigation et qui veillent à ce que le champ soit irrigué en permanence. L’eau est conduite depuis le niveau supérieur jusqu’aux niveaux inférieurs, chaque petit champ étant une partie de ce système d’irrigation original. Lorsque les champs installés sur le flanc d’une même colline ou d’une même montagne appartiennent à plusieurs familles, celles-ci se partagent les tâches de protection, de gestion et de répartition de l’eau.

Vues sous n’importe quel angle, les rizières en terrasse sont un véritable spectacle

pour les yeux. Pour les touristes et les photographes, le mois d’octobre est le moment idéal pour contempler ces merveilles. Le mois d’octobre, c’est la saison de la récolte principale. Entre les champs dorés prêts à être récoltés, s’entremêlent des champs où une partie du riz reste encore verte.

Les rizières en terrasse les plus connues du Vietnam se trouvent dans le Nord-Ouest du pays : à Sapa, dans la province de Lao Cai, à Mu Cang Chai, dans la province d’Yen Bai, à Hoang Su Phi, dans la province de Ha Giang. Mais il y en a aussi de très belles à Da Lat et dans la province de Thanh Hoa, au centre du pays.

Les rizières en terrasses de Sapa parmi les plus beaux sites du monde

Le site web Mother Nature network (http://mnn.com) a inscrit les rizières en terrasses du district de Sapa, province de Lào Cai (Nord du Vietnam), dans le Top 30 des plus beaux sites de la planète.

Selon ce site, ces rizières en gradins sont vraiment l'un des paysages les plus beaux et les plus marquants de l’Asie du Sud-Est, mais aussi du monde. Les rizières en terrasses donnent non seulement des rendements importants, mais sont aussi un spectacle magnifique à voir. Les gens de Sapa ont fait l’impossible durant des millénaires : la culture du riz - qui nécessite une surface plane et beaucoup d’eau - dans des zones montagneuses.

Les rizières en terrasses donnent non seulement des rendements importants, mais sont aussi un spectacle magnifique à voir. Les touristes qui arrivent ici sont fascinés par le caractère grandiose et la beauté de ces rizières en gradins, vertes quand le riz est jeune et dorées quand il est mûr.

De nombreuses ethnies minoritaires habitent à Sapa. Chaque ethnie a ses propres us et coutumes, habits traditionnels et activités de la vie quotidienne. Tout cela donne un charme culturel, original et particulier à cette «terre», a précisé le site Mother Nature.

Les autres sites figurant dans ce classement sont, entre autres, le désert de sel Salar d’Uyuni (Bolivie), la station thermale Lagon bleu (Islande), le château de coton Pamukkale (Turquie), le temple Angkor Wat (Cambodge), le tunnel de l’amour (Ukraine) ou encore le mont Fuji (Japon).

(Source : VOV/CPV/CVN)


  • en savoir plus