Decouverte Vietnam

Tràng An, patrimoine culturel et naturel mondial de l’UNESCO

Le complexe paysager de Tràng An, dans la province de Ninh Binh (Nord), a été classé en juin 2014 au patrimoine culturel et naturel mondial de l’UNESCO.


Patrimoine mondial mixte

Le site répond à trois critères. Le critère Culture : Tràng An contient des preuves d’interaction humaine avec l’environnement, démontrant que l’homme s’est adapté aux changements géographiques et environnementaux les plus rigoureux sur Terre, surtout lors des changements climatiques qui se sont déroulés à la fin de la dernière période glacière. Le critère Beauté esthétique : Tràng An est un spectaculaire paysage de pitons karstiques encadrés de falaises abruptes, sillonné de vallées mystérieuses, de rivières tranquilles, parsemé de temples, de pagodes et de lieux sacrés. Le critère Géologie et géomorphologie : Tràng An est une preuve des dernières périodes du processus d’évolution du karst dans un environnement tropical et humide.

En d’autres termes, Tràng An est le premier patrimoine mondial mixte du Vietnam, reconnu sur la base du critère mixte culture et nature.


Paysage karstique

Situé sur la rive méridionale du delta du fleuve Rouge, Tràng An est un pittoresque paysage de pitons karstiques sillonné de vallées, pour certaines immergées, et encadré de falaises abruptes. L’exploration de quelques-unes des grottes les plus hautes a permis de trouver des traces d’activité humaine datant d’environ 30.000 ans. Elles témoignent de l’occupation de ce massif par des chasseurs-cueilleurs et leur adaptation aux changements climatiques et environnementaux.Le site comprend aussi Hoa Lu, l’ancienne capitale du Vietnam du Xe au XIesiècle, ainsi que des temples, des pagodes, des rizières, des villages et des lieux sacrés.

Tràng An, resté presque intact, est un site réputé en Asie du Sud-Est et dans le monde. Des fouilles archéologiques ont mis à jour des coquillages, des os d’animaux, des céramiques, des outils en pierre et des ossements humains.

Comme il a déjà été mentionné, Tràng An est une preuve des dernières périodes du processus d’évolution du karst dans un environnement tropical et humide. Il s’agit du produit d’un processus de forte segmentation de grands blocs de roches calcaires qui a duré des centaines de millions d’années. Tràng An possède ainsi une chaîne complète de roches calcaires, de vallées, pour certaines inondées, de structures sédimentaires, de grottes souterraines... Un réseau de ruptures est à l’origine de ce relief karstique rond et fermé. L’érosion des falaises, les grottes et les coquillages sont des preuves de l’ancien niveau de la mer.(Source : CVN)


  • en savoir plus